SILOGED
SILOGED

 

Logiciels - Guitare - Education

Login
Mot de passe

Bonjour , nous sommes le mardi 26 septembre 2017 Il est 00 heure(s) 19

Citation
Si tu as de nombreuses richesse, donne ton bien; si tu possèdes peu, donne ton coeur. [Proverbe africain]
 
Simulateurs de µProcesseurs

Fabrication d'une guitare quart de caisse 12 cordes

I/ Présentation

Le sujet de cette page est de présenter la méthode de fabrication d'une guitare 1/4 caisse.
La guitare réalisée est de type "stratoïde" équipée de deux micros PAF et un micro piezoélectrique "maison". Le corps de 32 mm sera en frène et la table sculptée de 15 mm sera en érable ondé. Le manche sera vissé.

II/ Prérequis et matériels

Bien qu'il ne faille pas de matériel très sophistiqué pour réaliser une guitare il est nécessaire de disposer :

-d'une scie sauteuse ou d'une scie à ruban
-d'une défonceuse
-perceuse portative ou à colonne
-forets de 11mm, 8mm, 12mm, 5mm
-d'une ponceuse vibrante
-pistolet de peinture (pneumatique ou électrique) à gravitation ou brumisateur manuel
-d'une fraise à copier
-d'une lime à bois
-5 serre joints ou pinces
-1 kit de polissage

ATTENTION l'utilisation de ces équipements peut s'avérer dangereuse et il est nécessaire de respecter toutes les mesures de sécurité préconisées par les concepteur de ces machines.
En particulier la défonceuse est une machine dangereuse qui ne peut être mise dans des mains d'utilisateurs inexpérimentés

-papier de verre 50, 80, 120, 180, 400, 600, 1000 et 1200
-tampon à poncer

-planche d'érable ondé (épaisseur 15mm dim Lxl: 45cm x 35cm) pour la table (coupe en portefeuille)
-planche de freine (épaisseur 32mm dim Lxl: 45cm x 35cm) pour le corps

-colle Titebond
-teinte à l'eau White gold pour la table et acajou pour le corps
-
kit fondur
-kit vernis PU bicomposant brillant
-2 micros PAF
-1 chevalet Schaller 12 cordes et 6 string retainer
-1 manche de guitare type Télécaster
-2 potentiomètres 500Kohms
-1 toggle switch et 1 mini switch
-4 ferrules de fixation de manche
-capteur piezo et préamplificateur

 

III/ Forme extérieur du corps

La guitare étant constituée de deux planches superposées, il faudra reproduire ces étapes deux fois.

III.1/ Création du gabarit du corps

Dans un premier temps il est nécessaire de se procurer le plan de la guitare (on les trouve sur de nombreuses sites comme www.lutherie-amateur.com par exemple) ou plus simplement reproduire le contour de la guitare à partir d'une autre guitare.

J'ai utilisé ici une plaque d'isorel de 5mm.

Tracer avec précision l'axe de symétrie sur le gabarit avec un crayon ou un feutre fin.

 


Remarquez l'axe de symétrie tracé sur le gabarit
III.2/ Assemblage de la table

La table est constituée de deux planches d'érable en portefeuille (bookmatched). Ces deux planches doivent être collées proprement afin que la ligne de jointure soit dans l'axe de la guitare.

Je me suis inspiré des informations trouvées sur l'excellent site de Kamel Chenaouy qui propose de bloquer les deux planches entre deux séries de clous et de presser le tout avec une masse de 3kg.

Une rangée de clous a été remplacée par un tasseau vissé et le poids a été remplacé par des serres joints.
La colle utilisée est de la Titebond. 24 heures de temps de séchage sont nécessaires


Un tasseau stabilise la planche inférieure et des clous la planche supérieure.
Les serres joints assurent le plaquage de la table sur la planche qui sert de support


Sous la ligne de jointure, deux bandes d'adhésif pour peinture évite que l'excédent de colle ne lie la table au support.

III.3/ Coupe

La coupe du corps se fait en plaçant le gabarit sur la planche de freine et en suivant ce gabarit avec la défonceuse équipée d'une fraise à copier.
Pour ce projet je souhaite donner une teinte différente au corps et à la table. L'opération de collage devra donc se faire après la teinte. Pour éviter des erreurs d'alignement, j'utilise deux tourillons qui me garantiront le positionnement précis pour toutes les opérations de découpe, d'usinage et de ponçage. Les perçages sont réalisés aux emplacement du micro manche et du logement électrique.

1. Corps coupé - 2. Table brute après coupe à la scie à ruban - 3. Détourage de la table

Le corps étant déjà correctement coupé, il suffit de positionner la planche de la table et de fraiser les bords avec une fraise à copier en affleurant le roulement de la fraise avec le bord du corps.



Le corps, la table grossièrement coupée, les tourillons et les trous de centrage.



III.4/ Défonce du logement manche
Toujours la même méthode. J'utilise un gabarit et une fraise à copier (diamètre 10mm).
III.5/ Découpe de l'ouïe  

La forme de l'ouïe est dessinée dans un premier temps sur une feuille de papier. A partir de là, j'ai réalisé un gabarit en tenant compte des dimensions de l'accessoire de recopie de la défonceuse. Ainsi les bords du trou du gabarit correspondent à la forme initiale + (diamètre de l'accessoire-diamètre de la fraise) / 2.

L'usinage se fait sans problèmes par profondeurs successives.

 

 


III.6/ Sculptures diverses


Utilisation d'une ponceuse à bande pour sculpter le galbe arrière du corps. Fraisage en étage puis ponçage avec un tube de 50mm et du papier de verre (50)


Pour la table : tracé des différents passages de fraise. Chaque passage correspond à une profondeur différente. Au total 7 passages ce qui permet d'obtenir une différence de relief d'environ 10mm. Le fraisage se fait sans gabarit car le ponçage corrigera les irrégularités.
Le ponçage se fait à la ponceuse vibrante et la cale à poncer.

Résultats après ponçage au grains 50, 80 puis 120

III.7/ Logement de l'électronique

Le logement doit être de taille suffiante pour abriter les commandes classiques, le préamplificateur et ses 3 potentiomètres ainsi que la pile. Dans un premier temps avec une chutte d'érable, j'ai confectionné le couvercle du logement. La deuxième étape consiste a réaliser le gabarit de défonce pour finir avec le fraisage du logement. Avec l'usinage du logement, l'un des tourillons de positionnement ne peut plus être utilisé. Je mets en place une chute d'Isorel provenant du gabarit précédent.

III.8/ Logement des micros

Il s'agit de déterminer dans un premier temps, la position exacte des deux micros double bobinages afin qu'ils ne viennent gêner ni le talon du manche, ni le chevalet. Préperçage de trous de 20mm pour réduire le temps d'usinage à la défonceuse.

Première utilisation du gabarit de découpe acheté récemment sur eBay avec une fraise à copier de 10mm.
Placement du gabarit en veillant à ce que l'axe de celui-ci (tracé au préalable) coïncide avec l'axe de la table.
La guitare prend forme....


Avec cette découpe mon deuxième tourillon de positionnement devient inutilisable (voir III.3) , le trou dans la table se situant en plan centre du logement du micro manche. J'utilise donc à partir de là d'une chute de planche aux dimensions du talon du manche que je place dans le logement manche.

III.9/ Logement des ferrules de fixation du manche

Pour l'ensemble des opérations, on utilisera la perceuse à colonne. Marquer coté intérieur les 4 points de perçage, puis percer les trous avec un foret de 4mm. Coté exterieur (dos de la guitare) percer avec un foret de 15mm les quatre avant-trous. Terminer le perçage avec une fraise de 15mm afin d'obtenir un fond de trou plat. Par recherche esthétique, j'ai volontairement décalé l'un des trous.

 


III.10/ Trous des éléments de contrôles et micro piezo

Trous alignés avec perçage de diamètre 8 (potentiomètres) et 12 (Toggle switch). Les trous de passage des axes des potentiomètres de l'équalizer sont légèrement poncés afin de donner un peu plus de relief. Le logement du micro piezo est réalisé avec une fraise de 10mm après avoir parfaitement défini l'emplacement du chevalet et des trous de passage des cordes. Un perçage entre ce logement et le logement du micro-chevalet permet le passage du fil du micro piezo.

IV/ Teinte du corps et assemblage

J'ai souhaité avoir un corps en acajou et la table en couleur naturelle de l'érable. Cette opération de teinte est donc nécessaire avant collage, si on veut éviter les bavures.

IV.1/ Teinte

L'opération de teinte est manuelle. Il suffit d'un vieux chiffon, du produit de teinte et d'un gant en latex.

Vérifier au départ qu'il n'y ait plus de rayures dans le bois et que le corps est entièrement dépoussiéré. Imbiber généreusement le chiffon avec la teinte liquide puis le frotter dans le sens des fibres. Répéter l'opération jusqu'à ce que la teinte soit uniforme. Attendre quelques heures, poncer au papier de verre de 320 puis si nécessaire, renouveller l'opération.

IV.2/ Fondur

En prévision du collage et d'éventuelles et probables coulures de colles, les deux parties sont traitées avec du fondur (bouche pore). Cette couche de protection protège le bois et évite que les résidus de colle se fixent dans les pores du bois faisant apparaître des variations de teintes. Pour le traitement des deux parties, 10cc de fondur suffisent avec une dilution de 66% de fondur et 33% de durcisseur. Application au pistolet et séchage pendant une semaine.

Remarquer sur le photo les deux pattes de fixation du couvercle arrière ainsi que la cornière en aluminium qui supportera les potentiomètres du correcteur de l'équalizer 3 bandes.

 


IV.3/ Collage du corps

Afin de masquer d'éventuelles irrégularités, la colle utilisée est une Titebond DarkWood. Déposer sur chaque face en contact un film de colle. Assembler le tout en veillant à jointer au mieux. Presser les deux parties à l'aide de pinces et de serres joints. Retirer l'excédent de colle à l'aide d'un chiffon humide.

Maintenir le tout sous pression pendant une journée puis retirer les pinces. Si la jonction n'est pas parfaite il est nécessaire, s'il s'agit de la table, de rectifier à l'aide de la fraise de copie. Pour rendre la jointure totalement lisse, passer plusieurs couches de fondur sur la tranche puis poncer au papier de 320.

V/ Finitions
V.1/ Fondur et vernis

Les 3 couches de fondur bicomposant permettent de d'obtenir un corps lisse et des jointures corps-table presque parfaites. Le temps de séchage pour chaque couche est de 5 jours. Chaque couche est suivie d'un ponçage au papier de 400.

Les 5couches de vernis bicomposant sont espacées de 5 jours également. Le ponçage est réalisé avec du papier de verre de carrossier de plus en plus fin :

  • 600 entre la 1° et la 2°
  • 1200 entre la 2° et la 3° et la 3° et 4°
  • 1200 faiblement encrassé (ayant déjà servi) entre la 4° et la 5°

A ce stade les surfaces doivent être parfaitement lisses. L'aspect "peau d'orange" doit avoir disparu avant le polissage.

Remarque 1 : La couche de vernis correspond à environ 0,5mm d'épaisseur
Remarque 2 : Contrairement à ce qui se lit ça ou là, évitez les vernis en bombe de type "vernis pour voiture". Ils sont trop mous et fondent souvent au contact du latex.

V.2/ Polissage et lustrage

Pour polir le corps et le rendre brillant, j'ai utilisé un kit de polissage composé d'un coton cousu et d'un pate de polissage très fine. Le coton cousu monté sur la perceuse à colonne permet d'obtenir un résultat saisissant. La pate est déposée sur le coton lorsque celui-ci est en rotation. Initialement, le corps est presque blanc en raison de la dernière opération de ponçage. Polir de manière méthodique toutes les surfaces du corps jusqu'à ce que la surface réfléchisse de manière parfaite la lumière.

L'encombrement de la perceuse à colonne ne m'a pas permis de polir mécaniquement les découpes près du manche. J'ai donc été obligé de le faire manuellement.

Faire attention toutefois à ne pas insister trop longtemps sur une zone précise car la dernière couche de vernis pourrait se décoller en raison de l'élevation en température.

Le lustrage se fait selon le même principe mais cette fois-ci c'est un disque en flanelle qui est utilisé, asoocié à un polish pour guitare.

VI/ Assemblage

L'assemblage des éléments se fait dans l'ordre suivant :

  • Ferrules string-retainers
  • chevalet et capteur piezzo (voir VII.1)
  • manche en veillant à ce que les cordes soient bien centrées sur le manche
  • Micros magnétiques
  • électronique

En raison des couches de vernis, certains (string retainer, potentiomètres) trous ont du être repercés

VII/ L'électronique
VII.1/ Fabrication du micro piezo

Le micro piezo repose sur une pastille piezo d'un coût de 1€ et que l'on trouve dans tous les magasins d'électroniques. On peut le récupérer aussi dans une vielle montre électronique disposant d'une alarme.

La pastille est coupée en trois morceaux à l'aide d'une scie à métaux, d'un dremmel ou d'une lime. Elle est alors soudée sur une plaque de circuit imprimé de sorte que les parties cuivrées des pastille sont reliées électriquement. Cette liaison correspond au premier pôle du micro. Pour finir on fixe un ruban adhesif sur la plaque et on le découpe de sorte que les parties argentées des pastilles ne soient plus protégés. Ces parties sont en contact avec le chevalet et constituent le deuxième pôle du micro relié à la masse de la guitare. La profondeur du logement dans la table est légèrement inférieure à l'épaisseur du capteur afin que les vibrations soient bien transmises.


Lors de la mise en place de la plaquette, il faut faire particulièrement attention à ce que la soudure du fil sur le circuit imprimé soit plate pour éviter que le chevalet repose sur la soudure au lieu du piezzo. Il faut également isoler cette soudure pour empêcher le cours circuit et rendre ainsi inopérant le capteur.indispensable

VII.2/ Préamplificateur

La mise en oeuvre d'un capteur piezzo implique obligatoirement la présence d'un préamplificateur correcteur ayant pour fonction d'adapter le signal et de corriger le timbre général du son. Cela est d'autant plus vrai avec un capteur artisanal. Par ailleurs, je désire pouvoir mélanger le son piezzo au son magnétique.

La structure électronique adoptée, doit donc répondre à ces exigences:

  • mixage des micros
  • amplification différenciée
  • correcteur 3 bandes

Le schéma est celui là : Cliquez pour ouvrir le schéma. Les composants ont été choisi en technologie CMS. Le branchement de la carte avec les autres composants se présente comme suit :



Le câblage est relativement dense en fils comme l'illustre la photo ci-dessus. Le logement est tapissé de film aluminium autocollant que l'on trouve dans tous les magazins de bricolage.

Et le résultat...  

Dernière mise à jour le 28/03/2015 par BRAUN Norbert