Fabrication d'une guitare MIDI

Présentation

Le sujet de cette page est de présenter la méthode de fabrication d'une guitare solidbody.
La guitare réalisée est de type Les Paul équipée de deux micros P90 et intégrant un capteur hexaphonique et son module de contrôle GK2 de Roland. Elle sera réalisée en trois couches de bois différents. La table sera sculptée et le manche vissé.

Prérequis et matériels

Bien qu'il ne faille pas de matériel très sophistiqué pour réaliser une guitare il est nécessaire de disposer :

-d'une scie sauteuse
-d'une défonceuse
-perceuse portative ou à colonne
-forets de 11mm, 8mm, 12mm, 5mm
-d'une ponceuse vibrante
-pistolet de peinture (pneumatique ou électrique) à gravitation ou brumisateur manuel
-d'une fraise à copier
-d'une lime à bois
-5 serre joints

ATTENTION l'utilisation de ces équipements peut s'avérer dangereuse et il est nécessaire de respecter toutes les mesures de sécurité préconisées par les concepteurs de ces machines.
En particulier la défonceuse est une machine dangereuse qui ne peut être mise dans des mains d'utilisateurs inexpérimentés

-papier de verre 50, 80, 120, 180, 400, 600, 1000 et 1200
-tampon à poncer

-planche d'érable ondé (épaisseur 15mm dim Lxl: 45cm x 35cm) pour la table (coupe en portefeuille)
-planche de freine, erable, acajou ou hêtre (épaisseur 20mm dim Lxl: 45cm x 35cm) pour le corps

-planche d'érable(épaisseur 10mm dim Lxl: 45cm x 35cm) pour le fond
-colle Titebond
-teinte à l'eau honeyburst et red ruby
-kit vernis PU bicomposant brillant
-2 micros P90
-1 chevalet type LES PAUL
-1 cordier type LES PAUL

-1 manche de guitare type Télécaster
-1 ensemble GK2

 

Forme extérieur du corps

La guitare étant constituée de trois planches superposées, il faudra reproduire ces étapes trois fois.

Création du gabarit du corps

Dans un premier temps il est nécessaire de se procurer le plan de la guitare (on les trouve sur de nombreux sites comme www.lutherie-amateur.com par exemple) ou plus simplement reproduire le contour de la guitare à partir d'une autre guitare.

Recopier le contour extérieur de la guitare sur une planche de bois quelconque (sapin, médium...) d'une épaisseur de 10mm. Couper la planche selon ce contour ce qui permet d'obtenir le gabarit de coupe de votre corps.

Tracer avec précision l'axe de symétrie sur le gabarit avec un crayon ou un feutre fin.


Remarquez l'axe de symétrie tracé sur le gabarit

Coupe

Si la planche à usiner est collée (bookmatched), faire coincider l'axe de collage avec l'axe du gabarit puis serrer le tout avec des serre-joints. Couper grossièrement la planche en veillant à ne pas entailler le gabarit.

Placer la fraise à copier dans la défonceuse et usiner le pourtour de la planche en veillant à ce que le roulement à billes de la fraise soit en permanence en contact avec le gabarit.

 

 



La planche et son gabarit

Fixation du gabarit sur la planche

Après usinage

Le résultat

Assemblage de la table

La table est constituée de deux planches d'érable en portefeuille (bookmatched). Ces deux planches doivent être collées proprement afin que la ligne de jointure soit dans l'axe de la guitare.

Je me suis inspiré des informations trouvées sur l'excellent site de Kamel Chenaouy qui propose de bloquer les deux planches entre deux séries de clous et de presser le tout avec une masse de 3kg.
Une rangée de clous a été remplacée par un tasseau vissé et le poids a été remplacé par des serres joints.
La colle utilisée est de la Titebond. 24 heures de temps de séchage sont nécessaires

 

 


Un tasseau stabilise la planche inférieure et des clous la planche supérieure.
Les serres joints assurent le plaquage de la table sur la planche qui sert de support


Sous la ligne de jointure, deux bandes d'adhésif pour peinture évite que l'excédent de colle ne lie la table au support.

Usinage du logement du manche et des micros

Cette opération ne sera nécessaire dans ce cas que pour la table. Selon l'épaisseur du manche ou de la table, il faudra éventuellement usiner également la planche centrale.

Usinage du logement micro

Dans un premier temps il s'agit de faire un gabarit d'usinage pour le micro.

Positionner un morceau de plexiglas sur le gabarit et tracer au cutter un trait coincidant avec l'axe de la guitare.

Placer le micro (P90) sur la plaque de plexiglas, le centrer par rapport au trait précédemment fait, puis dessiner avec précision le pourtour du micro. Découper dans le plexiglas le logement.

Poser à présent ce gabarit sur la table en faisant coincider le trait de collage de la table avec le trait de symétrie tracé sur le plexiglas, et la découpe avec l'emplacement souhaité du micro.

A l'aide d'un crayon tracer le contour du micro, puis découper grossièrement à la scie sauteuse.

Placer ensuite à nouveau le gabarit puis usiner avec la défonceuse équipée de la fraise de copie.

Ajuster les angles avec une lime.

 

Usinage du logement manche

Cette opération est strictement identique à la précédente mais attention à bien positionner le manche dans l'axe (de symétrie) du corps. On pourra se servir d'une ficelle placée au milieu du sillet (entre la corde 3 et 4). En la tendant entre le sillet et la ligne de collage en bout de corps, la ficelle doit passer au centre des repères de touche. Il faudra ajuster les angles à l'aide d'une lime.


Lorsque la défonce pour le logement du manche est réalisée on peut procéder au perçage des trous permettant le vissage du manche. La technique de la ficelle décrite ci-dessus est hautement recommander pour garantir que le manche reste dans l'axe de la guitare


Le contour du micro est tracé sur la table

Le gabarit d'usinage est en place. Le prétrou permet le passage de la lame de scie

Coupe grossière à la scie sauteuse

Perçage des trous pour les inserts du chevalet et du cordier

L'étape suivante consiste à percer les trous permettant la fixation du cordier, du chevalet ainsi que des boutons de contrôle .
Mesurer la distance entre le sillet et la frette de la 12° case. Repartir de cette frette et tracer à même distance un trait au crayon qui définira la position du chevalet.


Veillez à ce que le chevalet soit centré sur la ligne de collage (axe de symétrie) de la table. Marquer les trous de perçage puis percer. Si vous ne disposez pas du bon foret (chez moi 11,5mm), percez à un diamètre légèrement inférieur (11mm) puis ajustez par ponçage.

Procéder de même pour le cordier. La distance chevalet cordier est de 40mm environ.

Perçage des trous pour les boutons de commande et le sélecteur

Pour les éléments de contrôles, tracez un trait au crayon distant de 40mm du bord du corps. Repérez sur ce trait les axes des potentiomètres et du commutateur de sélection.



Les deux ficelles simulent les cordes de MI et permettent de voir si le positionnement du chevalet et du cordier est correct.

Traçage des trous de perçage en maintenant une distance constante entre le bord du corps et les axes des potentiomètres et switch.

 

Usinage du logement de l'électronique et du passage de câble

Cette opération sera réalisée sur la planche centrale et nécessite donc un peu moins de précision.

Posez la table sur la planche centrale et tracez au crayon les différents orifices déjà usinés (micros, chevalet, cordier, boutons et sélecteur).

Les usinages se feront à la défonceuse et sont au nombre de trois :
-passage des câbles des micros
-logement des potentiomètres, sélecteur et prise jack
-le passage du capteur GK2

Le niveau de difficulté est faible pour cette opération mais veillez à vous assurer que les fonctions de ces découpes sont assurées (assez de place pour les câbles, les potentiomètres, etc...)

Sculpture de la table

Tracez dans un premier temps 5 traits au crayon, distants de 2cm environ et qui suivent approximativement la forme du corps.

A l'aide de la défonceuse et de la fraise à copier, usinez en suivant les limites dessinées précédemment :
-lors du premier usinage utilisez une profondeur de coupe de 8mm et suivre le premier trait extérieur
-puis usinez sur une profondeur de 6mm et suivre le deuxième, etc..

Au final vous obtenez un usinage "en escalier"

Vient ensuite un long travail de ponçage qui consiste en enlever les marches d'escalier et à donner une forme harmonieuse à la table. On utilisera un grain de 50, 80 puis 120 pour éliminer toute griffure.

On pourra en faire de même avec le fond.


Première zone partiellement usinée. Remarquez les autres traits de coupe

Toutes les zones sont usinées
Collage

Il s'agit ici de coller les trois pièces entre elles afin de former le corps final.

Il faudra utiliser une colle puissante. Les luthiers utilisent généralement de la Titebond que l'on peut trouver chez guitare shop ou luthimate par exemple.

Etalez très largement la colle sur les surfaces à coller (1 couche de colle par surfaces de collage, donc pour nos 3 planches il faudra 2 couches de colle).
Superposez avec autant de précision que possible les trois planches bords à bords.
Fixer autant de serre-joints que nécessaire pour établir parfaitement le contact entre les planches
Avec un chiffon humide, retirez les excédents de colle.
Laissez sècher 24 heures avant de retirer les serres joints.

Remarque : pensez à utiliser des bouts de bois pour éviter le contact direct avec les serre joint et le corps de la guitare. Les marques laissées entraîneraient un gros travail de ponçage supplémentaire.

Procédez ensuite à l'ajustement des bords des trois planches. Dans le meilleur des cas, l'utilisation du papier de verre devrait suffire, mais il peut être nécessaire d'usiner les tranches de planches avec la fraise à copier.

Poncez avec un papier de plus en plus fin pour finir avec un grain de 400.

Une attention très particulière devra être portée aux résidus de colle : la teinte ou le vernis ne pénètrera pas dans le bois dans le cas ou un reste de colle demeure en surface et dans ce cas le corps comportera des tâches claires.



Remarquez sur la photo le logement triangulaire pour le capteur GK2
Application de la teinte

Teinte du fond

Pour obtenir la finition sunburst souhaitée, il faut dans un premier temps teinter l'ensemble du corps avec la teinte "honeyburst". Un vieux chiffon de coton ou un morceau de TShirt permet d'étaler de manière assez uniforme la teinte.

Après une journée de séchage, poncez toutes les surfaces avec du papier de verre de 400.

La deuxième teinte, plus délicate à appliquer sera "red ruby"

  • Découper dans un carton la forme du corps en retirant 1 cm sur les bords.
  • Positionner le carton sur le corps de la guitare en le surélevant de 1 ou 2cm selon la largeur du sunburst souhaitée.
  • En maintenant une distance de 30cm et un angle de 45° environ entre le corps et la buse du pistolet, pulvérisez la teinte sur le carton
  • Après avoir fait le tour complet, retirer le carton et constatez le résultat

En principe, vous avez dû obtenir un dégradé de rouge sur la couleur orange. Si des gouttelettes rouges sont apparues, utiliser un chiffon humide et frottez dans un geste circulaire sur les zone rouge sans trop empiéter sur les zones oranges.

Lors de ces opérations, j'ai rencontré deux problèmes :

  1. une goutte de teinte est tombée sur le fond orange
  2. Une cale permettant d'obtenir le placement du carton sur la table était placée trop près du bord extérieur, ce qui a fait apparaître une zone non couverte par le dégradé rouge.
  3. Par ailleurs, la couleur rouge dominaient de trop selon mon goût

Le remède consiste à poncer suffisamment pour éliminer les problèmes, puis à repasser une teinte orange suivie d'une pulvérisation moins soutenue de rouge.

Moralité :
Pour prévenir ce genre de mésaventures à l'avenir, il suffit d'utiliser des épingles piquées dans les logements des micros et d'éviter tout geste brusque avec le pistolet. Eviter également de déplacer le pistolet au-dessus du corps de la guitare.


 




Après ponçage

Résultat de la 2° application
Preparation avant vernis

Pour préparer au mieux le vernissage et pour réduire les phases de ponçage, j'applique au pistolet à gravité deux couches de fondur bicomposant PU. Il s'agit d'un produit alliant un bouche-pore et un vernis.
Le dosage se fait en prenant :

  • un volume de fondur
  • 1/2 volume de durcisseur
  • 1/10 de volume de diluant

L'application se fait au pistolet.

Après une première couche, sèchage pendant 4 jours suivi d'un ponçage à l'eau au grain de 600.

La deuxième couche s'applique dans les mêmes conditions.

Après les deux couches de fondur, le corps présente un aspect lisse déjà un peu brillant. Le pistolet à gravité permet de préparer un volume de produit plus faible sans pertes.
Vernissage

Le corps étant à présent parfaitement lisse, appliquer 2 couches de vernis PU bicomposant au pistolet. Lors de l'application vérifier que le vernis dépose une couche fine mais brillante et qu'il n'y ait pas de coulure.
La proportion est :

  • un volume de vernis
  • 0,8 volume de durcisseur
  • 1/10 de volume de diluant

Chaque couche est séparée d'une semaine de séchage.
Après chaque période de séchage poncer à l'eau avec un vernis d'un grain de 1200 ou plus.

Au terme de la dernière phase de ponçage astiquer le corps avec un polish pour carrosserie ou pour guitare. Le corps doit parfaitement briller après ce traitement.

Assemblage

Montage du cordier et du chevalet. Attention, il faut penser à ramener un fil conducteur d'un de ces composant vers les éléments de contrôles (potentiomètre...).

Vissage du manche. Au préalable mise en place des deux cordes de MI pour maintenir la bonne symétrie et régler l'inclinaison correcte du manche.

Mise en place des micros : petit ponçage intérieur pour enlever l'épaisseur de vernis afin de donner une possibilité de réglage du micro. Sous les micros sont placés une mousse et deux ressorts qui éviter les vibrations du micro.

Installation du capteur GK2 : l'opération est faite avec le GK2 branché sur le synthétiseur afin de régler au mieux le positionnement.

Mise en place des composants électriques : potentiomètres, toggle switch et prise jack.

 


L'électronique

Le schéma utilisé repose sur deux potentiomètres de 500kohms et un condensateur de 47nF.

Le commutateur permet de basculer entre le micro manche, le micro chevallet ou les deux.

Je n'ai pas mis en place de blindage particulier du logement mais les câbles le sont presque tous.

 

Et pour finir

 

Dernière mise à jour le 29/06/2015 par BRAUN Norbert