California dreaming

« All the leaves are brown, and the sky is grey »

La Californie est connue pour ses Séquoias immenses. Le parc Muir ne va pas démentir cette réputation.

A quelques 40 km seulement de San Francisco, d’immenses séquoias de plus de 200 ans contrastent terriblement avec le paysage désertique d’il y a quelques jours.

Les couleurs automnales sont magnifiques, et la lumière qui filtre à travers les feuilles de ces géants apporte une ambiance un peu magique.

Le parc est très bien organisé pour que l’écosystème ne soit pas perturbé par la présence des promeneurs.

Pour terminer notre séjour, nous passons une petite soirée de départ chez Dave, un designer qui enseigne dans deux universités de San Francisco. Un personnage tout à fait dans la tendance de San Francisco qui vit dans un intérieur très cosi avec des sièges Starck et des décorations murales design.

Le repas est végétarien ; une autre particularité de cette ville. De nombreux végétariens et vegans ont fait le choix de s’installer ici. C’est aussi un peu la continuité de l’esprit des hippies des années 70.

Dave nous apprends que 80% de ses étudiants sont chinois. Les études dans les Universités américaines sont devenues trop chères. Sans les étudiants chinois ses classes auraient sûrement fermé.

C’est aussi une réalité de la Californie et de San Francisco. Une maison assez ordinaire se vend à 1 million de dollars,  le loyer d’un 40m² se loue autour de 3000$. Lui même occupe trois emplois pour arriver à supporter le coût de la vie.

Dimanche 5 novembre nous prenons l’avion au moment où dans le Texas un individu armé tue 26 personnes et en blesse 20 autres à la sortie d’une église.

Le ciel s’assombrit brutalement. Le président Trump reprend le slogan des pro-armes en expliquant que c’est parce que les armes sont autorisées que ce forcené a été maîtrisé. Le 2° amendement a encore de beau jour devant lui, mais en californie un souffle de légèreté est encore perceptible ; avant de rentrer dans l’avion nous apercevons une dernière fois cette affiche « San Francisco Summer of Love ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *