… adossée à la colline….

San Francisco évoque pour moi cette série télé dans laquelle Michaël Douglas a fait ses débuts : « Les rues de San Francisco »

La maison bleue de Maxime Leforestie

Ses nombreuses rues rectilignes et en pentes  donnent à toute course poursuite un cachet particulier.

C’est aussi cette chanson de Maxime Le Forestier que tout le monde a fredonné une fois au moins en France.

Peut-être une des premières chansons que j’ai joué à la guitare.

Le Forestier a vécu quelques temps à San Francisco au début des années 70 dans une maison de couleur bleue à Castro.

Les américains ne comprennent absolument pas ce que signifie cette maison, et les jeunes Français rencontrés lors de notre « pèlerinage » se demandent de qui il est le contemporain.

Mais je découvre que San Francisco tient son nom de Saint François d’Assise. Cette ville a une longue histoire.

Ses quartiers sont accrochés à des collines : Chinatown, Mission le quartier Mexicain, Castro le quartier gay, Présidio l’ancien quartier militaire, Embarcaderos le quartier des dockers….

Downtown : le quartier économique

C’est aussi la ville où il y a le moins d’enfants et le plus de chiens. La moyenne d’âge ne dépasse pas 40 ans. La Silicon Valley ne laisse pas de temps pour  les enfants.

Mission le quartier Mexicain possède des peintures urbaines impressionnantes  qui expriment la culture, parfois la révolte, des populations hispaniques.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *