New York City

Greenwich Village porte bien  son nom. C’est un petit village aux constructions assez homogènes et dont la place centrale est le Washington square.

m_P1020122Il fait très chaud et la température n’incite pas les musiciens à aller s’exposer au soleil , mais habituellement, autour de le l’arc de Washington, il y a toujours des guitaristes, joueurs de djembe ou autre saxophoniste..
En 1962, ce sont Dylan, Joan BAEZ, Pete SEEGER, LEADBELLY et d’autres qui partageaient là leurs techniques et leurs nouvelles compositions.
Un peu plus loin, les joueurs d’échec s’affrontent ou attendent des adversaires sur les échiquiers fixés àm_P1020119 demeure.

Well, I got a harmonica job, begun to play,
Blowin’ my lungs out for a dollar a day.
I blowed inside out and upside down.
The man there said he loved m’ sound,
He was ravin’ about how he loved m’ sound;

And after weeks and weeks of hangin’ around,
I finally got a job in New York town,
In a bigger place, bigger money too,
Even joined the union and paid m’ dues.
Dollar a day’s worth
Talkin New York (Bob Dylan)

m_P1020114Le Cafe Wha est toujours là, mais les autres bars (Gerdes Folk, etc…) où jouait Dylan ont été remplacés par des fast food ou autres magasins de souvenirs. Au rez de chaussée de l’appartement qu’il louait avec Suze Rotolo en 1963, on trouve maintenant un magasin de Sex Toys.

The times they are AChangin’

Le quartier est assez cosmopolite et j’ai été surpris en rentrant dans un restaurant ancien (une institution ici semble-t-il) au nom italien de constater que tout le personnel parlait l’italien.

Autre surprise, les lieux de restaurations ou boutiques sont souvent dans les caves, tandis que les étages sont des logements.

Lors de notre précédent voyage en 2009 nous n’avions pas eu le temps de nous promener dans Central Park. J’ai réparé cela aujourd’hui. Un parc immense en plein centre de New York. Le poumon de la ville disent certains.  Il fait environ 5km de long et 1 de large.

Enfin, je ne peux pas quitter New York sans avoir vu le Memorial du 11 septembre. En 2009 c’était un grand chantier. Le résultat est impressionnant et émouvant.

P1020130Deux bassins placés sur l’emplacement des tours jumelles. Dans chacun l’eau s’écoule pour symboliser la chute des tours et le trou carré au milieu recueille l’eau pour symboliser le peuple qui se relève. Tout autour des bassins, gravés dans le marbre, le nom de toutes les victimes de l’attentat.