Guitar maker and Guitar player

And if we never meet again, baby, remember me,
How my lone guitar played sweet for you that old-time melody.
And the harmonica around my neck, I blew it for you, free,
No one else could play that tune,
You know it was up to me
Up to me (Bootleg serie 1991)

Gibson a quitté Kalamazoo en 1984, et des 1000 employés d’alors, une vingtaine ont décidé de mettre leurs compétences dans la création de guitare personnalisées de haute qualité : Heritage.

J’aime les gens passionnés et l’ingénieur rencontré ce matin, est de ceux là. A 73 ans, il a passé sa vie à construire, à jouer de la guitare, et il continue.

m_P1010595Son carnet d’adresse est impressionnant : Chet Atkins, Steve Howe(Yes), Clapton, Jagger et Richard (Rolling Stones), BB King, Willie Nelson…..

Il a travaillé avec LesPaul, amélioré la performance des micros de Gibson, expérimenté de nouvelles cordes, conseillé un grand nombre de roadies en recherche d’améliorations de sons…

Quand il a su que j’étais français, il a eu un moment de silence. Puis m’a demandé si je connais Marcel Dadi…. Tous ceux qui ont appris la guitare dans les années 70 ont eu en main la Méthode de Dadi… Il s’est particulièrement fait connaitre en technique picking.
Dadi était venu voir cet Ingénieur (Appelons le FretFiler) pour réfléchir à la conception d’une guitare. L’avion  qu’il a repris le lendemain de Kalamazoo à New York s’est écrasé et Dadi était l’une des victimes.

Fretfiler a parlé de son métier, de la fabrication des guitares, de ses rencontres. Sans s’arrêter, pendant plus d’une heure, avec passion, une étincelle dans les yeux et un peu de nostalgie, il a raconté ses anecdotes, ses secrets de fabrication et ses fiertés.

m_P1010600

Et assurément ces guitares sont magnifiques; Des 335, des 135, des modèles standards mais aussi des guitares expérimentales qui n’ont jamais été produites en série par Gibson. Les guitaristes me comprennent 😉

L’usine a tout d’un lieu très rustique, dans lequel la poussière s’est installée durablement malgré les extracteurs. Les outils aussi sont rudimentaires. Cela m’a rappelé l’atelier du menuisier de village où les outils eux-mêmes semblent avoir été fabriqués par cet artisan : des serres joints en bois marqués par l’usure du temps, des scies défraîchies voire oxydées, des toupies sans carter de protection….
C’est de l’artisanat.
On est loin des 400 guitares produites quotidiennement dans les ateliers de Nashville.

C’est avec regret que j’ai quitté Kalamazoo, car fretfiler donnait, dasn la soirée, un concert de bluegrass dans un bar de la ville.

Mais le voyage continue, direction Chicago.

Une réflexion sur « Guitar maker and Guitar player »

  1. Je vois que tu as passe un chouette moment dans cette usine de guitare. C’est vraiment genial !! tu as du te sentir un luthier dans l’ame. eh oui, tu aurais aussi pu faire cela !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *