One more cup of…

Avant tout….

Bon Anniversaire Laurent… Plein de bisous du Bangladesh vers le Cameroun

Nous voila donc à Srimangal, ville principale située dans une région de production de Thé. C’est le point numéro 2 sur notre carte.
GEDSC DIGITAL CAMERANous logeons dans un magnifique et spacieux bungalow situé à 5km d’un parc protégé.  Probablement les seuls clients de cet hotel… Le Bangladesh n’est pas un pays touristique.
Nous décidons donc de visiter ce parc dans la journée.
La première partie du parcours nous mène dans un village où plantations de thé, de citrons et d’ananas s’entremêlent. Le bengali pratiqué par Mélody nous aide à rentrer en contact voire dans les maisons. Là encore, beaucoup de sourires… beaucoup de gens au travail aussi…

Les voyages passés, les paysages, les odeurs et les images me font par moment oublier que nous sommes en Asie. Il faut que je me représente la    mapemonde dans ma tête pour revenir au Bangladesh.
Les mêmes pneus que poussent les enfants, les mêmes vaches qui cherchent à se nourrir…. GEDSC DIGITAL CAMERA
La maison que nous visitons me fait penser à celle que nous avons visité à Harrar en Ethiopie. Mêmes fauteuils orientaux,mêmes dorures, même hospitalité.

Notre première nous fait voir des singes gibbons, des araignées plus étranges et grosses les unes que les autres. Le calme de la forêt tranche avec l’agitation de Dhaka. Nous entendons des chants d’oiseaux, des grillons, le vent dans les arbres. Les bruits apaisants de la
nature. Nous circulons sous un dôme de végétation…

 

 

Spécialement pour Aurore : Des bambous…

 

 

 

 

Sous les arbres l’effet du soleil est atténué et nous souffrons moins de la chaleur.

Au détour d’un chemin nous rencontrons des producteurs de citrons. Des femmes qui cueillent le Thé.

 

Nous utilisons les CNG pour nous déplacer d’un lieu à l’autre. Pour ceux qui ont raté l' »épisode Ethiopie », les CNG sont ces véhicules à 3 roues qu’on appelait touc-touc en Ethiopie. Leur moteur fonctionne au gaz; CNG vient de « compressed natural gaz ». 5 personnes peuvent l’utiliser en plus du conducteur.

GEDSC DIGITAL CAMERA

 

 

 

 

Dans l’après midi nous faisons appel à un guide pour une ballade d’une heure. Marcher sur un sentier balisé dans un parc est une chose, marcher hors piste dans la jungle est autre chose. Tandis qu’une grosse pluie s’abat, nous traversons des rivières, des zones boueuses, des sables relativement mouvants…

Au final après 2 heures nous revenons à l’entrée du parc complètement trempés, épuisés, et des sangsues aux pied, mais assez contents de nous.

Pour finir l’après-midi : un petit remontant pour tous… Un thé composé de 10 types différents de liquides présentant ainsi  un aspect tigré du fait des 10 nuances de couleur. Très particulier, mais je ne suis pas objectif.

2 réflexions sur « One more cup of… »

  1. Coucou,
    Pas de marchand e glace mais…
    Episode que je n’ai pas raconté : Notre guide parlais deux ou trois mots de français, donc avant de nous laisser, il tenait à nous chanter une chanson écrite par un de ses copains : « Je t’aime mon amour comme un fou, je pense à toi quand je suis seul dans mon lit » Tout ça avec un accent bengla… Ca n efera pas un tube, mais c’était drôle.
    Bises à tous et merci pour vos commentaires
    Norbert

  2. ça me rappelle des souvenirs, des souvenirs sympas pour la faune et la flore, beaucoup moins pour les sangsues !!!
    N’avez-vous pas rencontré un marchand de glace au détour d’un chemin?

    bisous
    Claudine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *