En vol

Avant tout :

BON ANNIVERSAIRE JOANNE. Plein de bisous.

Ce coup ça y est… Réveil un peu matinal… Voiture + Bus + Shuttle pour embarquer comme prévu à 10h30. Décolage à l’heure avec Saudia AirLines, puis 6h30 d’avion. Au passage, Saudia est une compagnie de très bonne qualité… autant qu’Air France… Nous survollons l’Italie, l’Egypte (Dany et Gaby ont clairement distingué le Nil), la mer rouge et puis l’arabie saoudite.GEDSC DIGITAL CAMERA

Et puis 8 heures d’attentes… 8h pour jouer au triamino, à lire, à refaire le monde…. Quoiqu’on s’est rendu compte qu’il faudrait plus de temps d’escale.

GEDSC DIGITAL CAMERA

 

 

 

Et puis décolage à nouveau avec Saudia à 3h10…. Là, le standing est moins poussé, mais on vole la nuit et on va quand même essayer de dormir. Ce qui n’était facile pour aucun de nous 4.

Arrivée à Dhaka avec 32° et une bonne impression d’humidité.

Tout semble bien organisé, mais d’emblé on sens bien que l’anglais bengalais va mettre un peu de temps à être apprivoisé.gaby_bagages_mini

Longue attente pour récupérer les bagages… Plus d’1h30… La plupart des bagages de nos copassagers étaient en carton soignement ficelés et emballés. Et cela avait un coté assez amusant de voir ces ballots se déplacer sur le tapis roulant. A coté de ça, nos valises bien occidentales tardaient à venir mais étaient facilement repérables. 

Promis demain le récit parlera de ce qu’on voit. Du Bangladesh.

Bises à tous.